{$TEXT.titleRootline}


Vers l’abandon du papier pour l’électronique

Depuis 2016, H+ publie son rapport annuel en ligne et y présente des contenus graphiques et audiovisuels attrayants, en plus du compte-rendu habituel de ses activités. Cette nouvelle étape confirme la volonté de H+ de renforcer sa communication en ligne.

En 2010, «Flash», le bulletin des membres de H+, passait à la forme électronique «eFlash». Six ans plus tard, H+ publiait pour la première fois son rapport annuel en ligne, non pas en y reproduisant la formule papier existante, mais en enrichissant le rapport annuel 2015 d’éléments graphiques et audiovisuels encore plus attrayants pour les utilisateurs. Le point fort, qui change chaque année, était consacré au vaste thème de la qualité, traité sous forme de films brefs abordant divers aspects: les Peer Reviews interprofessionnels, le portail de recherche d’hôpitaux info-hopitaux.ch et son appli consacrée aux urgences. Mais les visiteurs du site www.2015.hplus.ch ont pu y trouver également les propos filmés du président de l’association, Charles Favre, et du directeur, Bernhard Wegmüller, ainsi que les rapports d’activité des différents départements du Secrétariat central et les comptes annuels. Cette formule en ligne, qui a convaincu, va être poursuivie, enrichie de nouveaux sujets et améliorée régulièrement.

Competence fait encore mieux

Le magazine spécialisé Competence, édité par H+ avec la Fédération suisse des directrices et directeurs d’hôpitaux (FSDH), maintient le cap, bien que le marché des annonces publicitaires soit très difficile. Cette revue traite des thèmes actuels et parvient, malgré un rythme de parution mensuel, à éclairer en profondeur et de manière variée les sujets qui concernent aujourd’hui les hôpitaux et les cliniques. Ce résultat est non seulement le fruit du travail d’une rédaction professionnelle, mais est dû également au soutien de la commission de rédaction, dont les membres sont très motivés. Pour Competence aussi, la question de la communication en ligne se posera ces prochaines années, comme le veut la tendance générale. Si cette publication est déjà présente en ligne sous la forme d’un site internet et d’une version électronique, il est possible de faire mieux. Et ce afin de se profiler dans un environnement publicitaire qui promet de se durcir encore et pour offrir aux lecteurs des contenus plus actuels et attrayants que jamais.

Contact


Dorit Djelid 

Cheffe du département Communication, porte-parole Membre de la Direction