{$TEXT.titleRootline}


Une révision en profondeur est incontournable

Au cours de ces vingt dernières années, les hôpitaux et les cliniques ont fourni une part toujours plus grande des soins médicaux ambulatoires. Les traitements en ambulatoire ont eux aussi augmenté. Mais la structure tarifaire TARMED actuelle n’a pas suivi la cadence. Elle est dépassée. Une révision est nécessaire afin d’adapter les tarifs et le financement et d’éliminer ainsi les incitations indésirables. Début 2016, l’organisation tarifaire ats-tms sa a été fondée pour développer et tenir à jour une nouvelle structure tarifaire pour l’ambulatoire. Les partenaires ne sont cependant pas parvenus à s’entendre, offrant ainsi au Conseil fédéral la possibilité d’intervenir dans le tarif.
Pour que les hôpitaux puissent toujours couvrir les soins médicaux de base avec leurs offres ambulatoires, un nouveau tarif est indispensable. Les partenaires tarifaires doivent trouver un consensus.